Une extension de menuiserie sur pilotis - ▷ GUIDE de construction et PLANS de CABANES & ABRIS DE JARDIN à faire soi-même

Une extension de menuiserie sur pilotis La fantaisie s’invite dans une zone industrielle

Bruno Caillard

Menuisier industriel, le client des architectes travaille dans deux de ces grandes boîtes banales. Il voulait les joindre et avoir des espaces supplémentaires. Il a obtenu des cabanes sur pilotis, un travail de bois en forme d’hommage au métier du client. Et un peu de poésie dans un secteur qui n’en regorge pas.

Sous-titres

Le projet se situe à Epônes (78) dans une zone industrielle très classique comme on en voit partout. Un alignement de boites à chaussures. Le lieu est constitué de deux entrepôts, 1000 m² chacun. On est venus glisser entre les deux entrepôts une extension de 400m².

La demande du client se caractérisait par deux besoins principaux :

  • en terme de surface,
  • un besoin de liaison entre ces deux ateliers et ses bureaux.

Il s’agissait de permettre de passer de l’atelier au bureau, non pas au niveau du sol mais à un niveau intermédiaire extérieur, et à un niveau intermédiaire intérieur c’est-à-dire les mezzanines, soit un niveau à 4m50 du sol.

Donc on a proposé de percher sur pilotis toute cette surface de 400m² en la défragmentant, c’est-à-dire que cette surface n’est pas continue. Elle se décompose finalement en 6 volumes, en 6 boites qui correspondent à différentes entités et à différents besoins.

Après en terme de montage, chaque élément étant indépendant, cela a permis un travail de préfabrication en atelier assez développé, qui sur site a engendré un montage relativement simple. Petit à petit les éléments ont été posés sur les poteaux, sur les pilotis. En deux saisons, automne et hiver, les choses se sont constituées.

Il s’agissait d’une forme de meccano, c’est-à-dire constituée de différents éléments programmatiques avec des espaces appropriés, et la quantité de lumière appropriée, et ensuite par où on rentre ? où est-ce qu’on sort ? C’est une forme linéaire d’architecture, la plus simple à mettre en œuvre.

Le projet est constitué en structure-bois, à partir du sol, poteaux bois, ossature charpente bois en lamellé-collé notamment. Les poteaux sont des tronc massifs. Les toitures sont en charpente-bois. L’isolation est en matériau naturel.
Plutôt que d’imaginer des besoins en chauffage et une utilisation/consommation énergétique pour chauffer par exemple l’hiver, on a envisagé les apports solaires naturels. Et contrairement ce qui peut se dire de nos jours, ce sont des surfaces largement vitrées.

Le partie-pris du projet, qui est de percher sur des pilotis des petits volumes, avec la construction d’un arboretum, on créé une forme d’intériorité. Effectivement quand on est sous une boite, on se sent protégé. A un moment donné, on est cadré. il y a des cadrages sur l’extérieur qui se constituent entre les arbres.

Un des désirs principaux de notre client est de faire des fêtes entre autres. Par exemple, il était demandé que l’espace Cuisine soit plus important qu’une simple kitchenette dans un coin. Finalement, la cuisine est l’espace de réunion qui s’étend jusqu’à la terrasse. L’idée de convivialité est présente dans ce projet.

On s’est dit, on va lui proposer une architecture qui fait référence à des formes imaginaires, notamment des cabanes dans les arbres, des choses qui sont liées à l’enfance, une forme d’hétérotopie qui se traduit - d’ailleurs Foucault en parle - chez les enfants par la fabrication de petits objets au fond du jardin ou dans les arbres. On avait envie de lui proposer quelque chose où il y a une vrai place pour l’imaginaire.

Le guide de construction

Un pack de plusieurs guides, dont le guide de constructions des abris & cabanes

Espace Membre réservé

Outils de calcul de structure

Forums privés, l’auteur vous répond en direct

Bibliothèque de composants SKETCHUP pour modéliser rapidement votre projet

Vidéos tutos HD exclusives

Bibliothèque de plans, plusieurs modèles en plusieurs variantes