Réaliser un assemblage tenon-mortaise

Bruno Caillard

L’assemblage par tenon-mortaise est une technique très courante en menuiserie et ébénisterie. On l’utilise en particulier pour assembler les poutres aux poteaux dans la technique de l’ossature poteau-poutre. Mais on peut aussi utiliser cet assemblage dans tous les types de construction.


La fixation par tenon et mortaise est un système standard pour assurer la cohésion d’une structure composée de deux pièces perpendiculaires.


Tenon et Mortaise (Type 1)

Tenon et Mortaise (Type 2)


Les outils

Le travail de réalisation des fixations peut être effectué à l’aide de quatre outils de bricoleur classiques, à savoir une scie égoïne, un ciseau à bois, une perceuse ainsi qu’une équerre.

Le tracé


Pour débiter les pièces de bois en vue de concevoir un tenon et une mortaise, il faut avant tout vérifier exactement l’emplacement de la fixation et de tracer à l’aide d’une équerre en déterminant précisément l’emplacement à découper au niveau du tenon et le trou à effectuer pour que la mortaise puisse s’enchâsser précisément. Auparavant, vous aurez bien entendu réussi à identifier toutes les pièces à l’aide d’un plan détaillé. Les dimensions doivent êtres précises pour éviter une structure bancale. Au final, un tenon et sa mortaise correspondante doivent être parfaitement alignés.

Réalisation du tenon

Lorsque le tracé sera effectué, Il faudra modeler le tenon en débitant son pourtour. Par précaution, hachurez entièrement la partie à retirer afin de ne pas vous tromper. C’est la partie la plus facile, mais un mauvais geste risque de gâcher la pièce.


Réalisation de la mortaise

Vous devrez ensuite creuser la mortaise à l’aide d’une perceuse électrique, d’une défonceuse, ou d’un ciseau à bois et d’un pointeau si vous n’en possédez pas. Prenez soin de creuser une mortaise légèrement inférieur à la section du tenon pour que la solidité soit assurée.




En creusant la mortaise, utilisez régulièrement une règle afin d’assurer sa profondeur, à moins bien évidemment qu’il s’agisse d’une mortaise percée de part en part du poteau ou de la poutre.

Mais l’essentiel est de faire attention à ce que la mortaise ne soit pas trop large mais suffisamment profonde pour que l’épaulement du tenon épouse parfaitement la surface non creusée de la mortaise.

Comment faire une mortaise à la défonceuse



Après avoir dégagé tous les débris de la mortaise, utilisez un ciseau à bois affuté pour effectuer la finition et bien surfacer son intérieur. Poncez par la suite le tenon afin d’enlever toute l’aspérité.

Le tenon doit s’imbriquer parfaitement au creux de la mortaise sans qu’il n’y ait aucun jeu. Pour renforcer le tenon et la mortaise, on peut y adjoindre une ou deux fixations métalliques, c’est-à-dire un boulon à tête ronde auquel on adjoindra des rondelles pour assurer la fixation.

Comment faire un assemblage tenon-mortaise
Assemblage par tenon et mortaise en utilisant un gabarit et une défonceuse