Dallage et enduit mural - ▷ Le guide CABANES & ABRIS DE JARDIN pour construire soi-même

Dallage et enduit mural

Bruno Caillard

Avril 2007 : Après un long moment d’inactivité, la construction reprend.

La maçonnerie a subi les intempérie pendant un bon bout de temps. Et comme la base est sous le niveau du sol naturel, l’intérieur s’est transformé en bain de boue.
Le dallage permettra d’avoir les pieds au sec et il faut enduire les murs avant de commencer l’ossature-bois.

Dallage et enduit sont achevés

Pose des dalles béton

J’aurai pu couler une dalle béton sur place. Mais cette technique aurait consommer plus de matière. Les dalles sont un peu plus jolie qu’une simple surface bétonnée et surtout, elles permettent un bon drainage naturel.

Les dalles en béton teinté dans la masse ont été posées sur un lit de sable. J’ai d’abord nivelé la terre à la louche puis j’ai déposé un lit de sable variant entre 5 et 10cm.


Deux tasseaux servent de guide niveau


On nivèle le sable en appui sur les tasseaux


On pose les dalles au fur et à mesure


Un coup de balai final

Pour niveler, on pose deux gros tasseaux de part et d’autre. On ajuste au niveau à bulle. On cale temporairement. On verse le sable entre les deux tasseaux, on tasse un peu, on rajoute du sable si nécessaire puis on nivelle avec la règle de maçon en s’appuyant sur les tasseaux.

On procède par zone. On dépose les dalles au fur et à mesure que l’on nivelle le sable, à l’avancement. On déplace les tasseaux sans attendre de poser une dalle dessus. Si cela n’est pas possible, on laisse les tasseaux en place mais ils sont perdus. Le déplacement d’un tasseau laisse du vide à son emplacement, il faut le remplir avec du sable.

On termine pas les coupes des dalles. Normalement, on devrait utiliser un plateau vibrant pour niveler les dalles entre-elles. J’ai pris le risque de ne pas le faire en me disant qu’il serait toujours possible de ré-ajuster ultérieurement. Cela n’a pas été nécessaire malgré les allés-venus du tracteur de 600kg.

On termine en versant un peu de sable, un peu partout. On balaye la surface en insistant sur les joints pour faire pénétrer le sable et caler les dalles.

Enduit

Pour réaliser l’enduit, j’ai acheté un produit prêt à l’emploi d’une grande marque. Les sacs de 20 kg sont chers (une dizaine d’euros/sac) mais ce produit a de grandes qualités : son application est facile, le produit colle au support, et la teinte est soutenue et identique d’un sac à l’autre.

Pour appliquer l’enduit, j’ai utilisé un sablon et un compresseur pour environ 140 euros en location pour deux jours. Le Sablon est une sorte de pistolet surmonté d’un pot que l’on remplit manuellement avec le produit. L’enduit descend par gravité dans une chambre de projection à l’air comprimé.

L’application au sablon est très rapide mais très salissante. Les pertes sont importantes. Le sablon à tendance à vomir un peu et la projection puissante ne fait pas dans le détail.

J’ai réalisé une seule couche. J’ai simplement lissé au couteau à enduit. Je n’ai pas cherché un fini impeccable mais au contraire un aspect rustique taloché.

Remplissage du sablon
Projection

Le guide de construction

Un pack de plusieurs guides, dont le guide de constructions des abris & cabanes

Espace Membre réservé

Outils de calcul de structure

Forums privés, l'auteur vous répond en direct

Bibliothèque de composants SKETCHUP pour modéliser rapidement votre projet

Vidéos tutos HD exclusives

Bibliothèque de plans, plusieurs modèles en plusieurs variantes



En savoir plus

Votre plan sur mesure pour 8.9 €/m²