Anatomie d’une cabane

Bruno Caillard

On n’y prête pas souvent attention, mais la construction d’une cabane nécessite la compréhension de son anatomie. Loin de nécessiter des connaissances en biologie, la compréhension de l’anatomie d’une cabane implique la connaissance de chaque recoin, de chaque type de pièce et des différentes structures qui la composent. Voici un chapitre à ne pas manquer pour comprendre la place et le rôle de chaque élément dans la structure.

Pour une étude précise de l’anatomie d’une cabane, on commencera par les fondations avant de monter progressivement vers les structures supérieures pour finir avec la couverture. Il faut prendre en compte qu’une cabane est une structure similaire à celle d’une maison, mais avec des dimensions moins importantes.

Eléments constitutifs d’une cabane
  • 1 : Faîtière
  • 2 : Volige
  • 3 : Lisse haute
  • 4 : Bardage
  • 5 : Parpaings 20 x 20 x 50 cm
  • 6 : Lisse basse
  • 7 : Contreventement
  • 8 : Bande de rive
  • 9 : Tuiles
  • 10 : Bande étanche

Les fondations

Fondation en semelle filante
  • 1 : Planchers
  • 2 : Solive
  • 3 : Arase
  • 4 : Dalle en BA ép > 10 cm
  • 5 : Lisse basse
  • 6 : Bande bitumeuses
  • 7 : Remblai gravier
  • 8 : Parpaing
  • 9 : Semelle de fondation

Assurant une base solide à la totalité de la structure, la fondation est l’une des structures les plus importantes. Son anatomie diffère en fonction de votre choix. Ainsi, pour les cabanes implantées à ras du sol, cela pourra être une fondation avec semelle filante ou sur dalle en béton, tandis qu’une cabane sur pilotis sera équipée de plusieurs plots.


Au dessus des fondations se trouve le dallage ou la chape qui accueillera le plancher (ou pas). Le plancher peut également être surélevé pour éviter le contact direct avec le sol ou améliorer l’aération thermique de la cabane.

Les murs

Constituant d’un mur
  • 1 : Cadre de fenêtre
  • 2 : Couche isolante
  • 3 : Poteau
  • 4 : Contreventement
  • 5 : Cadre de porte
  • 6 : Montant

Les murs de votre cabane en bois seront constitués des poteaux qui se subdivisent en poteaux principaux qui s’alignent dans les coins auxquels s’ajoutent les colombages qui vont supporter les planches. Au-dessus des planches viennent se loger le bardage qui permet non seulement d’étanchéifier la structure, mais apporte également une touche esthétique. Aux endroits choisis viennent se loger les cadres de portes et de fenêtres. Pour une isolation thermique accrue, il est possible de mettre une couche isolante entre le bardage et la couche de planches sous-jacentes.

La charpente et le toit

Constituant de la toiture
  • 1 : Panne faîtière
  • 2 : Panne intermédiaire
  • 3 : Chevron
  • 4 : Panne sablière
  • 5 : Volige
  • 6 : Bande de rive

Pour une toiture plane, le toit repose sur une suite de longerons. C’est en construisant une toiture en pente que l’anatomie est plus complexe. En général, une charpente est constituée de fermes et de poinçons qui supportent les pannes ainsi que la panne faîtière. Ces pièces supportent les chevrons et les liteaux qui accueillent les tuiles ou bien les tôles.

Le guide de construction

Un pack de plusieurs guides, dont le guide de constructions des abris & cabanes

Espace Membre réservé

Outils de calcul de structure

Forums privés, l'auteur vous répond en direct

Bibliothèque de composants SKETCHUP pour modéliser rapidement votre projet

Vidéos tutos HD exclusives

Bibliothèque de plans, plusieurs modèles en plusieurs variantes


En savoir plus

Votre plan sur mesure pour 23.5 €/m²

Déclaration de travaux FACILE et PAS CHERE

La réalisation d’un dossier de Déclaration de Travaux est un véritable casse-tête. Faites-le réaliser par un dessinateur professionnel pour seulement 220 €.
Plus d'infos